AFTER IN PARIS, PERFORMANCE COMPOSITION À L'IMAGE EN LIVE À LA BNF
CR-153-2

AFTER IN PARIS
NIUNIGHT_flyer_AfterInParis_WEB

AFTER IN PARIS 3

LIVE A RADIO FRANCE POUR LES 40 ANS DE FIP






After In Paris – Time Cycle - Out Note Records
Ecrit par tweek, le 28-05-2011
Genre musical: Jazz
Score: 9/10

20110528-After_In_Paris_Time_Cycle-1306596375_250

Après avoir dédié un titre à David Lynch sur leur premier album en 2004, le trio After In Paris décline son idée avec un album placé sous le signe du 7ème art. Attention, il ne s'agit pas là d'un bête album de jazz à mettre en fond sonore sur les images d'un film d'auteur chiant, mais d'un travail intelligent autour d'instruments classiques fondus dans des arrangements électroniques d'une finesse rare. Par exemple, l'éponyme Time Cycle est un tapis vocal et cuivré extrêmement moëlleux cousu par Claire Michael, sur lequel on s'allonge pour mieux apprécier les envolées de saxophones et beats intermittents, qui hésitent entre jungle et abstract hip-hop. Les deux mâles du groupe, Jean-Michel Vallet et Patrick Chartol, ont également les mains savantes et mettent leur talent de claviériste ou de batteur au service de pièces modern-jazz subtiles comme le sexy Emotions Are So Strange, de quoi illustrer une scène de sexe, ou le ludique It's Halloween sur lequel se promènent des extraits de films, petit plus récurrent du disque.

Deux invités viennent mettre un peu de piment dans la musique du trio:
Paolo Fresu à la trompette et Dave Liebman au saxophone. Le premier s'illustre sur deux morceaux électro-acoustiques impatients, les géniaux Short Cuts et Up Town dont la ligne de basse vive et la rythmique syncopée rappellent indubitablement Squarepusher. L'autre fait vibrer ses lèvres sur le fantomatique Mind, Body And Spirit et Inexplicable, lointainement influencé house et drum'n bass. On éprouve un certain plaisir à écouter ces petites perles inattendues et After In Paris nous le rend bien à travers ces pièces anti-dépressives écrites au format pop (ne dépassant jamais les 5 minutes), comme le langoureux Typical ou la balade élégante Infinity Of Life. A bientôt sur grand écran?

Information
Label: Out Note Records
Date de sortie: 21-10-2010
Format: CD
Tracklist
1.Time cycle
2.Short cuts
3.Emotions are so strange
4.It's Halloween
5.Mind, body and spirit
6.The clock
7.Up town
8.What is a lie? What is the truth?
9.Typical
10.Inexplicable
11.Missing piece
12.Infinity of life
13.Osmosis


AFTER IN PARIS BIOGRAPHIE
 

image002 
PATRICK CHARTOL                                                                                  

Composition, arrangements et programmation
Instruments: basse
Sociétaire définitif sacem
 
“un monde musical nouveau et personnel très suggestif et onirique, mélodieux et fascinant’  Mark Sander
 
Patrick Chartol a participé aux festivals Des Rives et des Notes (Oloron) Ouro Preto Jazz Festival (Brésil), Belo Horizonte (Brésil), Baku International Jazz Festival (Azerbaïdjan), Interart Festival de Capivara (Brésil), Festival Mimi (Arles) festival J&B (Istanbul)…Il s’est produit également au New Morning, Sunset, Baiser salé, Balajo, Excalibur, Duc des Lombards, Babylon ...En 1997 il quitte la France et s’installe en Turquie pendant 4 ans. .
Il fait des remix live à Istanbul avec Laco Tayfa (Brooklin Funk Essential / Double Moon). Il participe à l’enregistrement du dernier cd /dvd live en Roumanie du Taraf de Haïdouk (Band of Gypsies / Crammed disc).Il fait aussi parti du groupe turc expérimental Nekropsi.

En 2004, Patrick Chartol fonde “After in Paris” avec Claire Michael et Jean-Michel Vallet. Le producteur Jean-Jacques Pussiau (Owl Record, Night Bird) produira leur 1er album “Emotional” (Sélection Fip)
Il a joué aux côtés de Mc Solaar, Raul de Souza, Didier Lockwood, Paco Sery, Toninho Horta, , Ray Lema, Claude Barthelemy, William Sheller, Sertab Erener.
En 2008, il enregistre l’album “All Jazz” avec Claire Michael,
avec laquelle il se produit entre 2008 et 2011au festival Saint Rémy De Provence, Au Sud du Nord, Z’estivals du Havre, Rouen, Théâtre Villefranche de Rouergue, Breuillet etc
Cette tournée se termine par une série de concerts en novembre 2009
au Brésil (sesc Paulista etc), dans le cadre de l’année de la France au Brésil.
Avril 2010, tournée au Portugal (Lisbonne, Porto)
octobre et novembre 2010, tournée en République Tchèque. En 2010, il signe, en compagnie de Claire Michael et Jean Michel Vallet (After in Paris), l'album "Time Cycle",sorti chez Harmonia Mundi, en licence chez Outnote Records.27Janvier 2010, concert Radio France en direct pour les 40 ans de Fip et concert au Sunset le 12 février 2011 avec After in Paris.

 
EXTRAITS DE PRESSE :

 
« Icône du renouveau musical turc (…) ses harmonies sont tellement cassées, douloureuses qu’elles aboutissent à une mélodie parfaite » Libération
 
« Nekropsi quintette turc qui rend viable une nouvelle rencontre entre les harmonies orientales et le rock (…) A une mécanique rythmique sans rigidité s’ajoutent des entrelacs de guitares et de voix synthétiques qui ont la fraîcheur nostalgique d’un certain psychédélisme »  Alain Siclier Le Monde
 
« Un disque surprenant et déroutant. Très richement inspiré. véritable voyage musical intemporel atypique mêlant inspiration progressive et musique classique (influence de Fauré, Ravel) avec quelques touches ethniques(…) les voix utilisées comme des instruments forment un monde musical nouveau et personnel très suggestif et onirique, mélodieux et fascinant Mark Sander
 
“ La Musique du groupe After In Paris est un appel à la vie.
Elle nous redonne le goût du bonheur perdu, de la joie d’exister. Elle nous fait entendre les mélodies de l’émotion, les sons de l’énergie de l’espoir, les rythmes de l’amour. On parle de la musique des sphères dans l’espace inter-galactique. On peut parler, pour After In Paris de la musique du cœur et de l’esprit “  Claude Confortés
 
“merci pour Teknikolor que j’ai écouté avec plaisir” Costa Gavras
 
DISCOGRAPHIE :
 
1999: Teknikolor (Musea records)
2000: Nu jazz (BMG)
2003: Mach 6 ( MC Solaar ) (East West)
2004: "Emotional" ( Night Bird, Harmonia Mundi)
2005: Lady Jazz (Emi)
2006: Johnny Lounge ( Warner )
2008: All Jazz (Blue Touch, Sphinx Distribution)
2010 : Time Cycle (Blue Touch, Harmonia Mundi) 

FILMOGRAPHIE :
 
Ilgisiz (Nur Akalin)
Oreiller d'herbe (Nicolas Worms et Valerie Archeneau)
Rock & Roll control (Frederic Saurel)
Nationale (Alix Barbey)
Sans Kapiyi Kirinca (Tayfun Guneyer)
Comme on était avant ( film Arte / réal: Nora Kaci )

image004 
Claire Michael

               
Compositrice, Sociétaire définitif sacem
saxophones ténor, alto, soprano, chant, flûte traversière.

“ d'une profondeur et d'une intensité remarquables” Jazz Hot

Claire Michael a été élue révélation de l’année 2005
par la presse Brésilienne.
 
Elle a participé aux festivals de Jazz à Montauban, Jazz in Marciac, Des Rives et des Notes (Oloron) Ouro Preto Jazz Festival (Brésil), Belo Horizonte (Brésil), Baku International Jazz Festival (Azerbaïdjan), Interart Festival de Capivara (Brésil), Intönnen jazz festival (Autriche) Jazz in Arles, les Contre Plongées de Clermont.
Elle s’est produite également au New Morning, Sunset, Duc des Lombards, Petit Journal, Porgy & Bess (Vienne), Casino de Paris, Tlp Dejazet, cirque d’hiver ...
En 2004, Claire Michael rencontre le producteur Jean-Jacques Pussiau (Owl Record, Night Bird) qui produira l’album “Emotional” (sélection Fip)
Elle a joué aux côtés de Raul de Souza, Didier Lockwood, Paco Sery, Jacques Higelin,Richard Borhinger (Ziskakan), Toninho Horta, Mc Solaar, Claude Confortés. Urban Sax, DJ Grazzhoppa, Djamsession, Paolo Fresu, Dave Liebman.
En 2005, Claire Michael compose et enregistre l'album "Elixir" pour les labels "Nocturne" et "Tratore".
Entre 2005 et 2007, s’ensuit une longue tournée au Brésil, en Azzerbajan et en France.
En octobre 2008, son nouvel album “All Jazz”, est distribué par les labels “Sphinx” et “Sunnyside Record". Cet album, largement diffusé sur Fip, fait l’objet d’une tournée entre mars et décembre 2009. festival Saint Rémy De Provence, Au Sud du Nord, Z’estivals du Havre, Rouen, Théâtre Villefranche de Rouergue, Breuillet etc
Cette tournée s’est terminée par une série de concerts en novembre 2009 au Brésil (sesc Paulista etc), dans le cadre de l’année de la France au Brésil, en compagnie du percussionniste et compositeur Caito Marcondes.
Avril 2010, tournée au Portugal (Lisbonne, Porto)
Octobre 2010, sortie de l’album “Time Cycle", en compagnie de Paolo Fresu et Dave Liebman, pour le label Outnote Records en distribution chez Harmonia Mundi.
Une tournée de 15 dates en novembre 2010 en Tchéquie. (Prague, Brno etc)
27Janvier 2010, concert Radio France en direct pour les 40 ans de Fip et concert au Sunset le 12 février 2011 avec After in Paris.
Prochaine tournée de Claire Michael Quartet en Tchéquie du 3 au 20 octobre 2011.
 
 
EXTRAITS DE PRESSE :
 
"Claire Michael est une de nos découvertes au sax, catégorie hommes et femmes réunies. Un son pur et très tendre au soprano, un phrasé délicat plein de charme, qui dégage comme un parfum de nostalgie"
Jazz Hot juillet 2005
 

"Claire Michael se caractérise par un style "shorterien" posé et aérien. Son jeu s'accorde parfaitement avec celui de Raul de Souza. les deux soufflants nous offrent un son sensuel et velouté" Blues Again 2006
 

"Claire Michael compose,chante, joue des saxophones tenor, alto et soprano ainsi que de la flûte. Elle fait preuve d'une profondeur et d'une intensité remarquables" extrait de l'interview Jazz Hot  2004
 
“Sob influência Coltraniana, Claire Michael surpreende literalmente pelo som do saxofone tenor, sua energia e sua extrema sensibilidade”
Fundação Cultural Itajai
 
“ Claire Michael et Jean-Michel Vallet ont trouvé avec leur formation le parfait équilibre entre les styles. Les trouvailles sonores, et leur habileté dans l’improvisation confèrent à cet ensemble une grande originalité. Certainement l’un des groupes phares actuellement dans ce domaine. A ne surtout pas manquer ! “
Didier Lockwood
 
“A great group, thank you for the music”
Chan Parker
 
"Claire Michael se caractérise par un style shorterien / coltranien avec un jeu serein aux atmosphères doucement aériennes "
Les derniéres nouvelles du Jazz 2006
 
“J’ai été trés emballé par l’écoute du document phonographique gravé par Claire Michael. C’est sans contredit, l’un des meilleurs groupes français”
Maurice Cullaz Président d’honneur de l’Académie du Jazz
 
“ Devant les partitions live d’une subtilité certaine, on retrouve ici des rythmes oscillant entre breackbeat, soft drum & bass et bossa. Bien senti”
Coda Magazine
 
“Claire Michael, saxophoniste dans la veine de Wayne Shorter distille un délicieux elixir, mélange de jazz spontané et d’une utilisation intelligente des technologies actuelles”  
 
Jean-Michel Proust Le nouvel Observateur
 

Claire Michael est saxophoniste pluriel, ténor, alto et soprano. Elle chante, joue de la flûte et enregistre… depuis 1993 . Un style qui doit beaucoup à Wayne Shorter, sur lequel elle sait glisser pour aller vers sa propre sensibilité. All Jazz, un beau titre pour cet album qui se veut à l’écoute du murmure du temps, de celui qui fait s’arrêter pour prendre la mesure du moment.
NICOLAS BENIES (nov 2008)
 
Que de chemin parcouru depuis sa découverte par Didier Lockwood voici déjà quinze ans. Un parcours marqué par une dizaine d’albums et des centaines de concerts, de l’Azerbaïdjan au Brésil. Ce sens de l’universalité, on le retrouve dans « All jazz ». Un titre idéal pour un répertoire personnel qui se nourrit des musiques du monde.  Fidèle aux maîtres de son instrument majeur, le saxophone (ténor et soprano), John Coltrane et Wayne Shorter, mais aussi flutiste et chanteuse, Claire Michael incarne sans contestation l’artiste de jazz d’aujourd’hui. Une ouverture aux expressions sonores offertes par l’électronique alliée à un discours tour à tour vigoureux et romantique.
La Tribune (oct 2008)
 

De disque en disque (une dizaine déjà) on peut noter et apprécier l’évolution de Claire Michael. qui joue dans la cour des grands. Dans ce nouvel opus fort bien nommé « All Jazz » on apprécie d’abord les grands progrès de la chanteuse ; en effet cette facette de la musicienne n’était pas tout à fait au niveau de l’instrumentiste : c’est chose faite maintenant ; il suffit d’écouter « Somewhere », où son chant confidentiel et prenant fait merveille et vous emporte, chant suivi de son solo de flûte lyriquement habité. Au ténor le son a pris du grain et encore plus de gravité et de profondeur, au soprano elle jouit d’un phrasé souple, mobile et moelleux, à l’alto on entend un mix des deux. Ce qui est remarquable avec Claire c’est qu’elle a un jeu différent sur chaque instrument, et pourtant c’est le même feeling, avec quelque chose de Billy Holiday dans le lyrisme.C’est certainement le disque le plus abouti de Claire Michael : de l’expression, de l’émotion, de la chauffe et du swing, une belle diversité dans l’unité. Que demander de plus ?
SERGE BAUDOT JAZZ HOT (MARS 2009)
 
Dominante binaire-modale, avec des sympathies electro, un certain sens de la structure narrative, du climat et de la couleur orchestrale.
JAZZMAGAZINE( mars 2009)

 
Claire Michael ( ts, ss, as, fl, vc), Jean-Michel Vallet (p, fender), Patrick Chartol (b, cb), Thierry Le Gall (dm)  
Il est absolument évident lorsque l’on écoute cet album de ce quartet qui fut durant plusieurs années le compagnon de route de Raul de Souza (avant que l’ancien tromboniste de Sonny Rollins ne retourne dans son Brésil natal), que ces musiciens là ont des choses à dire. Claire Michael injustement trop peu connue s’y affiche comme une remarquable saxophoniste au lyrisme très chaleureux. On aime sa façon très suave de s’enrouler autour des notes avec autant de franchise que d’engagement, sur les traces de Michael Brecker dont elle revendique une forme de paternité.
Quand ils restent dans les idiomes du jazz pur, ce quartet montre son visage le plus séduisant. Il n’est que d’écouter un fast and mad dans lequel la saxophoniste affiche un son que pourraient nous envier pas mal de souffleurs de la Grosse Pomme. Remarquable d’autorité et d’assurance la jeune femme sait où elle va et trace une route parfaite. Derrière la rythmique tourne très bien. Ces quatre-là jouent depuis longtemps ensemble et cela s’entend très clairement tant leur cohésion rythmique est parfaite.
on sort avec le sentiment d’avoir pisté une grande saxophoniste trop peu connue aujourd’hui et un quartet qu’il conviendra de surveiller. Dignes héritiers d’un jazz qui montre sa très belle vigueur. Jean-Marc Gelin
 
les dernières nouvelles du jazz (mars 2009)
 

DISCOGRAPHIE :
 
1993: Blue Girl (Blue SIlver Sony)
1998: Blue Days (Musea Fnac )
2000: Blue Jazz ( Zomba Records)
2000: Nu jazz (BMG)
2003: Mach 6 ( MC Solaar ) (East West)
2004: "Emotional" ( Night Bird, Harmonia Mundi)
2004: Ziskakan, Richard Borhinger "Live au casino de Paris" (dvd Warner)
2005: Elixir (Nocturne)
2005: Lady Jazz (Emi)
2006: Johnny Lounge ( Warner )
2007: Modern Art (Cezame)
2008: All Jazz (Blue Touch, Sphinx Distribution)
2010 : Time Cycle (Blue Touch, Harmonia Mundi)
 
FILMOGRAPHIE :
 
Nationale (film Arte / réal : Alix Barbey)
Sans Kapiyi Kirinca (Tayfun Guneyer) (Warner)
Comme on était avant ( film Arte / réal: Nora Kaci )

 

image006
JEAN-MICHEL VALLET

 
Composition, arrangements et programmation
Instruments: piano, Fender Rhodes
Sociétaire définitif sacem 
« thank you for the music” Chan Parker
 
Jean-Michel Vallet a été élu meilleur pianiste fender rhodes de l’année 2005 par la presse Brésilienne.

Il a participé aux festivals de Jazz à Montauban, Jazz in Marciac, Des Rives et des Notes (Oloron) Ouro Preto Jazz Festival (Brésil), Belo Horizonte (Brésil), Baku International Jazz Festival (Azerbaïdjan), Interart Festival de Capivara (Brésil), Intönnen jazz festival (Autriche) …
Il s’est produit également au New Morning, Sunset, Duc des Lombards, Petit Journal, Porgy & Bess (Vienne), Casino de Paris, Tlp Dejazet, cirque d’hiver ...
Il a joué aux côtés de Raul de Souza, Didier Lockwood, Paco Sery, Jacques Higelin, Richard Borhinger (Ziskakan), Toninho Horta, Bobby Watson , Maxime Saury, Steve Lacy, Claude Confortès...
En 2005, Jean-Michel Vallet compose et enregistre l'album "Elixir" pour les labels "Nocturne" et "Tratore".
En 2008, il enregistre l’album “All Jazz” avec Claire Michael,
avec laquelle il se produit entre 2008 et 2011au festival Saint Rémy De Provence, Au Sud du Nord, Z’estivals du Havre, Rouen, Théâtre Villefranche de Rouergue, Breuillet etc
Cette tournée se termine par une série de concerts en novembre 2009
au Brésil (sesc Paulista etc), dans le cadre de l’année de la France au Brésil.
Avril 2010, tournée au Portugal (Lisbonne, Porto)
octobre et novembre 2010, tournée en République Tchèque. En 2010, il signe, en compagnie de Claire Michael et Jean Michel Vallet (After in Paris), l'album "Time Cycle", sorti chez Harmonia Mundi, en licence chez Outnote Records.27Janvier 2010, concert Radio France en direct pour les 40 ans de Fip et concert au Sunset le 12 février 2011 avec After in Paris.

 
EXTRAITS DE PRESSE :

 
« Claire Michael et Jean-Michel Vallet ont trouvé avec leur formation le parfait équilibre entre les styles. Les trouvailles sonores, et leur habileté dans l’improvisation confèrent à cet ensemble une grande originalité. Certainement l’un des groupes phares actuellement dans ce domaine. A ne surtout pas manquer ! » 
Didier Lockwood
 
« Jean Michel Vallet est un pianiste qui a du corps, comme on le dit d’un vin, avec un fond de blues qui émerge avec bonheur, L’emploi de l’électronique est discret, et sert surtout d’appoint rythmique et d’éffets de groupe » 
Jazz hot
 
“A great group, thank you for the music”
Chan Parker
 
« C’est sans contredit, l’un des meilleurs groupes français”
Maurice Cullaz Président d’honneur de l’Académie du Jazz
 
“ Devant les partitions live d’une subtilité certaine, on retrouve ici des rythmes oscillant entre breackbeat, soft drum & bass et bossa. Bien senti” Coda Magazine
 
Les samples utilisés sont loin d'évoquer une quelconque abstraction artistique et sont l'œuvre du meneur de l'ombre qu'est le claviériste Jean Michel Vallet.
Jérôme Gransac (Les dernières nouvelles du jazz)

Un pianiste qui fait preuve d’une grande sensibilité et de belles subtilités, il y a quelque chose de Zawinul dans son jeu au Fender Rhodes.
SERGE BAUDOT (JAZZ HOT)
 
DISCOGRAPHIE :
 
1993: Blue girl (Blue silver sony)
1998: Blue Days (Musea – Fnac)
2004: Zizkakan « Live au casino » (dvd warner)
2004: After in Paris (Night bird / Harmonia Mundi)
2005: ELIXIR (Nocturne)
2005: Lady Jazz (Emi)
2006: Johnny Lounge ( Warner )
2008 : All Jazz ( Sphynx )
2010 : Time Cycle (Blue Touch, Harmonia Mundi)
 
FILMOGRAPHIE :
Nationale (film Arte / réal : Alix Barbey)
Sans Kapiyi Kirinca (Tayfun Guneyer)
Comme on était avant ( film Arte / réal: Nora Kaci )
Suzanne et les deux vieillards (réal : Hong – Japon) Exécuté par l’orchestre de l’opéra de Paris
Les Olympiennes (metteur en scéne : Claude Confortes)


 FREDDY1
FREDERIC SICART


Frederic Sicart est né et a grandi à Nice.
Ayant obtenu un 1er prix de Percussion au conservatoire de Nice, il rentre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il commence sa carrière professionnelle en jouant avec des artistes tels que les Etoiles, GeorgesMoustaki, Bernard Lavilliers, Pierre Vassiliu, LAVELLE, ...Durant cette période il rencontre Richard Galliano qui l'engage avec Claude Nougaro. Cette collaboration le mènera en tournée et en studio avec Nougaro pendant 3 ans. 
Dans les années 90, il fait partie de groupes tels que "Chance Orchestra", "Raoul Petite "(Tournées et albums de 1995 à 2002 et parallèlement il enseigne la batterie et la percussion au Conservatoire National de région de Nice. De retour à Paris depuis 2004, il joue, a joué ou enregistré avec : 
AFTER in PARIS, Manu le prince, Francis Lockwood Trio (tribute to Jimi Hendrix), Bruno Letort, Dominique di Piazza, Giovani Mirabassi, Jean Marc Jafet , Pierre Louis Garcia, Alain Jean Marie, Gilles Naturel, Amaury Filliard, Carlos Werneck, Pierre Blanchard, Ramona Horvart ....., Gogol 1er et la Horde, il a joué dans les Festivals  : Jazz à Vienne, Jazz à Juan, Chateauvalon, Jazz in Marciac, Abudhabi Jazz Festival, Francofolies, Insbruck/JVC, Nancy jazz Pulsation, Meer JaZz Festival/Amsterdam, Samois/Django Reinhardt, JazZ à l'OUest/Rennes, St Malo, Tabarka Jazz Festival , Jazz entre les deux Tours/la Rochelle, JaZz Pointe à Pitre ......


Special Guests

DAVE LIEBMAN
liebman
© Wolfgang Becker
PAOLO FRESU
images

ALAIN BRUNET
alain-brunet-jazz12
RETOUR